La formation des soigneurs-animaliers – Vers une reconnaissance européenne

Gérer les animaux au quotidien, assurer leur bien-être, mais aussi parler en public, expliquer l’intérêt des programmes de conservation, aider les chercheurs, et plus généralement représenter le zoo, autant de compétences de plus en plus variées, qui nécessitent des connaissances, à la fois académiques et pratiques.

Aujourd’hui, le rôle des soigneurs-animaliers va bien au-delà des soins traditionnels.

Le projet européen « European Professionnel Zookeeper Qualification Framework » (EPZQF), dédié à la formation des soigneurs animaliers, a pour but d’identifier les compétences clés requises pour travailler dans un zoo de l’Union Européenne, et de concevoir des modules de formation afin que les soigneurs-animaliers puissent se former ou se perfectionner.
Dans le dernier numéro de Zooquaria (n°99), 2 pages sont consacrés au projet européen « European Professionnel Zookeeper Qualification Framework » (EPZQF)

Zooquaria n°99
(article à télécharger gratuitement sur eaza.net)

Lors de l’enquête menée entre 2014 et 2017 dans le cadre de ce projet, 71% des zoos interrogés se sont déclarés intéressés par un référentiel détaillant les compétences requises pour être soigneur-animalier pour adapter en conséquence l’offre de formation réalisée dans les établissements.

La formation continue est perçue comme un élément essentiel pour garder une équipe compétente et qui s’adapte à son environnement, puisque 69% des zoos et aquariums offrent des possibilités de formation pour les soigneurs. Néanmoins, seuls 12% des établissements interrogés ont actuellement un plan de formation dédié pour chacun de leur soigneur.

Avoir une équipe animalière parfaitement formée, ayant des compétences complémentaires sur tous les aspects relatifs à la gestion et à l’élevage des animaux, mais également sur les activités scientifiques et de communication auprès du public, est  un excellent moyen de remplir au mieux les missions d’éducation du public, de conservation in et ex situ, et de recherche.
Utile à la fois aux salariés, aux directeurs, mais également aux organismes de formation, le référentiel EPZQF permet :

  • D’auto-évaluer ses compétences
  • De se faire évaluer par sa hiérarchie
  • De définir un planning de montée en compétences
  • D’accéder aux ressources thématiques dédié pour une formation initiale ou continue
  • De définir un socle de connaissances commun pour les instituts de formation

Le référentiel est structuré autour de 4 axes principaux – la gestion des animaux, la gestion de l’environnement, les compétences transversales, les rôles des zoos actuels – qui couvrent plus de 80 compétences spécifiques.

Pour découvrir les résultats du projets, échanger avec les principaux participants et discuter de l’implémentation de ces ressources, rendez-vous sur le 25 avril 2018 au zoo de Zagreb, et dès à présent sur : www.zookeepers.eu

  Prochain rendez-vous en Croatie, au Zoo de Zagreb, le 25 avril 2018. 

 

 

 

Laisser un commentaire